ou, comment communiquer  sans se la raconter

Depuis plusieurs années déjà, nous racontons, contons, les entreprises, institutions et organisations. Pour nous l’émotion et la crédibilité sont les fondations de tout récit. Nous découvrons, histoire après histoire, que les réalités rencontrées (il est vrai un peu romancées !) sont souvent plus remarquables et remarquées que bien des fictions publicitaires. Parfois, il est bon d’être soi…

Séduire n’est pas convaincre. Crédibiliser son discours, ses promesses c’est (re)gagner la confiance, le respect de l’autre… nous y voilà ! Comment faire la preuve de ce que nous sommes ? Comment convaincre des groupes d’individus autonomes et à multiples facettes : ils sont à la fois collaborateurs, entrepreneurs, partenaires, concurrents, fournisseurs et citoyens consommateurs. Si vous êtes vous aussi convaincus que la crédibilité est essentielle, car durable, alors nous nous rencontrerons un jour. Nous avons sûrement de belles histoires à partager.

DE GUTEMBERG À FACEBOOK, C’EST L’ÉMOTION QUI FAIT LE BUZZ !

Pour nous, une organisation, un projet c’est d’abord un organisme vivant doté d’émotions ! L’émotion est LE langage universel, elle est au cœur de toute aventure humaine, le lien de toute relation ! L’émotion est la meilleure des communications. L’émotion ne triche pas, on la ressent ou pas. L’émotion est difficile à capter. Pourtant, c’est bien elle qui « fait l’audience » dans notre rapport au monde et aux autres…

La joie, la colère, la peine, l’empathie, la fierté, le plaisir que procurent l’effort et le succès se vivent dans toutes les cultures. En entreprise, vous travaillez votre intelligence émotionnelle pour faire du commerce, du B2B, du B2C. Vous recherchez les émotions positives pour motiver, faire participer et mieux faire savoir faire. Celles-ci agissent alors comme un aimant. C’est l’essence de tout partage sur les réseaux sociaux !

LA CRÉDIBILITÉ NE SE COMMUNIQUE PAS, ELLE SE RACONTE !

Nous ne vous proposons pas de vous « communiquer » (vous le faites déjà), mais de vous « raconter » ! La majorité de vos cibles est aujourd’hui mature au décryptage marketing. Plus personne n’est dupe et heureusement, alors pourquoi surenchérir ?

Ce n’est pas un hasard si la confiance et la crédibilité sont depuis quelques années au cœur des interrogations des entreprises et des politiques. Le matraquage publicitaire et les belles promesse n’ont pu (su ?) inverser la crise de confiance des citoyens consommateurs ! Nous ne sommes plus des enfants qui se laissent naïvement séduire par un conte de fée. Nous avons été élevés aux formats publicitaires chocs. Nous jouons de nos apparences. Nous changeons d’image comme nous changeons d’avatar.

La majorité de votre audience (nos lecteurs) a acquis, aujourd’hui, de la maturité (on ne rigole pas !). Ils sont devenus des experts même ! Ils décryptent les messages et les discours refusant de plus en plus les jeux de dupes, le brainwashing, le greenwashing, le phishing… Les innovations marketing de demain naissent entre ados dans les cours de récré. Tout se vit en accéléré et tout disparaît comme il est apparu : très vite. Le temps devient un luxe ! C’est ce luxe que nous proposons. Un temps pour se rencontrer et se connaître. Un temps pour partager. Un temps pour se raconter. Certes, accorder du temps au temps pourrait être perçu comme un sacrilège à l’heure du flux plus tendu qu’un string à la plage. Nous aimons les histoires bien ficelées, que voulez-vous…

CONTER LES FAITS Vs COMMENTER UNE FICTION PUBLICITAIRE

Nous ne faisons que conter de belles histoires, encore du story telling me direz-vous ? Non ! Il y aura toujours une différence entre inventer une histoire à huis-clos plutôt que de la vivre réellement. Bref, nos reportages sont le récit de la vie de votre entreprise/institution. Et nombre de nos clients sont étonnement surpris de (re)découvrir, ainsi, l’âme de leur entreprise…

Nous imaginons (nous romançons ou mettons en scène aussi un peu) les chapitres de votre histoire. Faire vivre les coulisses et les anecdotes, dire les joies, expliquer les projets, présenter les actions initiées et évoquer les difficultés surmontées au sein de votre entreprise, institution ou organisation. Votre réalité devient palpable, la contagion émotionnelle positive alors votre identité. Elle devient une réalité augmentée car elle vous ouvre au monde que vous souhaitez toucher de façon sensée. L’enjeu est bien là : faire sens…

Nos contes de faits sont vrais tout comme ceux de votre entreprise. Ils délivrent un discours commun qui peut facilement s’approprier en interne (il est facile de réciter une belle histoire !). Ils se diffusent et se partagent hors des murs de l’entreprise. Ce n’est pas un élément de langage codifié, mais une démarche portée par la sincérité.

S’IMMERGER DANS VOTRE QUOTIDIEN, N’EST PAS BANAL !

« Allez, raconte ! C’était comment » ? Cette question on l’a tous posé à quelqu’un qui a vécu un événement de l’intérieur ! Rien n’est plus émouvant, motivant que la réalité ! À la différence du story telling utilisé comme technique de communication, nos récits sont plausibles, parce qu’on les a vécues nous-mêmes avant de les romancer un peu…

Nous nous immergeons dans votre quotidien, nous découvrons vos actions, les acteurs qui œuvrent avec vous et pour vous. Nous concevons et déclinons ainsi une structure narrative capable de susciter l’intérêt, d’émouvoir, de surprendre, de divertir un client, un prospect, un citoyen, un leader d’opinion… Une entreprise, une institution, une organisation sont des théâtres de la vie. Et nous mettons en scène cette vie réelle sous la forme d’histoires humaines, loin des fictions publicitaires. La crédibilité et l’intérêt d’une communication sont aujourd’hui à ce prix. Plus qu’un parti pris, c’est pour nous une évidence !

DU LIVRE AU RÉSEAUX SOCIAUX OU VICE VERSA

Nos récits offrent des entrées multiples aux lecteurs grâce à leur découpage. Chaque chapitre livre une part de votre réalité. Nous nous adaptons ainsi à un monde de lecteurs zappeurs et aux formats (réduits et réducteurs) des réseaux sociaux…

Qui peut intéresser son audience, faire adhérer un client, motiver un collaborateur, mobiliser un citoyen, convaincre un leader d’opinion sans les émouvoir ? Tout réside dans la façon de se présenter, de se dire. Que ce soit sur une page blanche ou un écran de smartphone, une l’histoire vécue est toujours la plus forte. Seul le format change !

Le livre reste un support concret, durable. Le support de référence toujours doté d’une aura. Il ne raconte pas qu’une aventure, il ne fait pas que divertir. Il est aussi une ressource, celle de la mémoire collective ! Le livre d’entreprise peut être un beau cadeau, une invitation à se découvrir mutuellement. Une autre façon de se connaître, d’être reconnu.

LE COEUR DU SUJET C’EST AUSSI VOTRE MARCHÉ

On n’existe que par rapport aux autres ! Une entreprise ne vit pas sur une île déserte (ce serait trop beau, quoi que !). Votre positionnement sur le marché, votre devenir, l’offre concurrentielle… Bref, le terrain de jeu apporte aussi au récit une part de crédibilité. Chacune de nos histoires permet d’aller plus loin , de s’informer, d’apprendre. C’est aussi pour cela que nous traitons l’info à froid et que nous privilégions le durable à l’éphémère…

Les avantages concurrentiels sont aujourd’hui devenus complexes, à force de vouloir les résumer, les faire rentrer au chausse-pieds dans un baseline, on finit par ne plus rien dire ! Au mieux nous disons comme les autres. Parfois, les avantages deviennent aussi rapidement obsolètes. Nos récits savent se mettre à jour, comme tous vos logiciels ! L’entreprise, les collaborateurs, tous vos visiteurs ou prospects, « googlisent » ce que vous êtes, apprécient votre emprise sur le marché… Alors autant les aider à gagner du temps, ils vous en seront reconnaissants !

NOUVEAU : NOS ROMANS D’ANTICIPATION MARKETING

Imaginer, raconter demain est le b.a-ba de tout projet. Nous savons tous la difficulté de faire adhérer au changement. L’Homme a toujours eu la frilosité de se projeter demain. Nos romans d’anticipation préparent de façon ludique cette étape-clé…

Vous comprendrez que nous ne puissions diffuser ces ouvrages sur le net, nous sommes là dans la haute confidentialité. Seul un rendez-vous physique nous permettra de vous en parler !

CE QUE L’ON FAIT CONTRE DES EUROS

Grâce au temps passé en entreprise, aux partages d’expériences, nous imaginons un premier synopsis, une structure narrative susceptible d’aboutir à une série d’histoires ou de reportages thématiques de 12 à 30 pages chacune, pour toucher une cible et/ou présenter un projet. Nous racontons leur vécu, leur histoire, leur vie. Leurs rêves aussi…

Nous avons choisi d’aller la vivre dans le quotidien des hommes et des femmes qui font l’âme de toute entreprise. L’émotion vécue est pure, durable et intense. Elle amplifie et prouve, ce qui donne envie d’aller plus loin. Nous racontons un projet, une action, un service avec vos collaborateurs. Le bénéfice citoyen ou client est notre fil rouge ; procurer de l’émotion et de la crédibilité notre fil d’Ariane. À terme, ces histoires/reportages peuvent être compilé(e)s dans un livre. Ils forment alors des chapitres, des instants de vie passés, présents ou à venir. Ils sont la vitrine non-figée de votre structure. Nos contenus (images / accroches / textes…) sont déclinés en plusieurs formats et en posts prêt à être partager sur vos réseaux sociaux. Fini la « search » irritante des banques d’images avant de poster sur linkedin !

Une histoire vraie permet de se projeter à partir d’une réalité. De nombreux contes et même des romans d’aventure dans le grand nord canadien commencent par « Il était une fois ». Ces mots sont également un bon début pour l’histoire de votre société, d’un groupe de santé privé (lien?) ou d’une start-up. Ces histoires sont captivantes parce qu’elles sont vraies. Certes un peu romancées, mais, nous les avons vécu avec ceux et celles qui la font chaque jour. Les lecteurs en sont les témoins !

Nos immersions peuvent accessoirement faire remonter des informations du terrain inédites et… positives ! Ils est plus aisé de se confier à des écrivains, des photographes plutôt qu’à un consultant inquisiteur !