Mourir de rire

mourir-de-rire-edito

Quand Monsieur Presse Papier rencontra Madame Pub de Dupe, ce fut rapidement le coup de foudre et une belle union.

L’un avait un lectorat qu’il voulait voir grandir jour après jour. L’autre avait des annonceurs qu’il lui fallait satisfaire. L’un et l’autre finirent par se séduire et surent rapidement joindre l’utile à l’agréable.
Mais comme c’est parfois le cas dans les belles histoires, un jeune premier fauteur de troubles allait faire son apparition : Monsieur Www (appelons-le ainsi, il tient à son anonymat).
Le ménage à trois étant un pari difficile, surtout en ces périodes de mutation, les annonceurs finirent par accorder leur préférence à ce jeune premier branché qui leur promettait le monde et bien plus encore. C’était il y a vingt ans…

Cliquer pour télécharger le PDF